Le classification dans la famille .


43 views
Uploaded on:
Description
. Mon propos est d\'apporter des outils investigates pour limiter l\'impr
Transcripts
Slide 1

Le sort dans la famille Des ideas « psy » d\'une viewpoint patriarcale.

Slide 2

Mon propos est d\'apporter des outils investigates pour limiter l\'imprégnation qu\'ont certains ideas psychanalytiques sur nos pratiques dans l\'éducation, la santé ou le social. J\'espère ainsi vous apporter certaines réponses confront à une part du sexisme institutionnel. Des ideas sont passés dans le langage courant : Œdipe, mutilation, stades oral, butt-centric, phallique, interdit de l\'inceste, combination maternelle, put du père, levels, « La » loi, « L\' » ordre symbolique. Avec ces ideas, c\'est toute une origination de la famille qui est véhiculée, au focus de laquelle nous allons voir qu\'il y a le classification.

Slide 3

La famille : organisée standard la hiérarchie entre les genders & dans la sexualité.

Slide 4

Prenons quelques exemples pour comprendre remark nos pratiques peuvent impliquer des réflexes de pensée directement issus de la psychanalytique. On repèrera surtout les avocations « psy » : de la sexualisation des filles et des mères du disable d\'être une femme du caractère séducteur et sexuel des enfants de la sexualisation et la sexuation des compatibilities filiaux de l\'interdit pour les femmes d\'accuser les hommes (conjoint, père, and so on)

Slide 7

Selon nombre de psychologues, l\'enfant devrait élaborer un récit de child origine pour construire child identité. Il devrait trouver les éléments de ce récit dans sa famille. On the other hand les ideas d\'œdipe, de emasculation ou d\'ordre symbolique impliquent une origination rigide de la famille et du psychisme, basée sur un postulat naturaliste : le récit des origines doit correspondre à la generation biologique : l\'enfant doit pouvoir se penser issu de deux personnes de sexe différent, un père et une mère. Le psychisme devrait donc s\'organiser autour d\'une identité de sexe et d\'une identité sexuelle, afin d\'assumer le devoir de multiplication. Les guardians serviraient de « modèle » d\'hétérosexualité et de comportements attendus pour chaque sexe. Ces contraintes seraient immuables auto indispensables à la survie psychique. Alors, la famille devrait s\'organiser autour des différences de sexe et de l\'hétérosexualité.

Slide 8

Définition maiming (1) En psychanalyse, les différences de sexe sont abordées sous le idea de Castration « Pour S. Freud, group des conséquences subjectives , principalement inconscientes, déterminées standard la threat de mutilation chez l\'homme et standard l\'absence de pénis chez la femme. Pour Lacan, troupe de ces mêmes conséquences en tant qu\'elles sont déterminées standard la soumission du sujet au signifiant » in Dictionnaire actuel des signifiants, ideas et mathèmes de la psychanalyse , R. Chemama 1993, p.39 « Le complexe de maiming est centré sur le fantasme de mutilation, celui-ci venant apporter une réponse à l\'énigme que posture à l\'enfant la différence anatomique des genders (présence ou nonappearance de pénis) : cette différence est attribuée à un retranchement du pénis chez la fille ». in Vocabulaire de la psychanalyse , Laplanche & Pontalis, 1967, p.74

Slide 9

On le voit, le idea implique plusieurs choix théoriques : 1 ) les différences de sexe sont réduites à « une » différence noticeable entre les organes sexuels non génitaux. 2 ) la différence est interprétée comme étant une resistance. 3) la origination inconsciente de « la » différence des genders est dite issue de la recognition visuelle, supposée immédiate, d\'organes infantiles. 4) l\'absence serait directement recognizable, en dehors d\'un point de vue particulier.

Slide 10

Le complexe d\'œdipe est «  l\'ensemble organisé de désirs amoureux et hostiles que l\'enfant éprouve à l\'égard de ses guardians. [… ] [Il] joue un rôle fondamental dans la structuration de la personnalité et dans l\'orientation du désir humain. [… ] Les psychanalystes en text style l\'axe de référence majeur de la psychopathologie ». in Vocabulaire de la psychanalyse , 1967, p. 460 D\'un point de vue freudien, le complexe d\'œdipe ne se comprend que si l\'on admet que les femmes, mère et fille, manquent d\'un élément essentiel au soi : « Par affinity au complexe d\'œdipe, l\'existence d\'une stage phallique an un rôle essentiel : en effet, le déclin de l\'œdipe est conditionné standard la danger de emasculation et celle-ci doit child efficacité d\'une part à l\'intérêt narcissique que le garçon porte à child propre pénis, d\'autre part à la découverte de l\'absence de pénis chez la fille » in Vocabulaire de la psychanalyse , 1967, pp.79. La threat de emasculation qui instaure l\'interdit de l\'inceste pour le garçon tire child efficacité du rejet viscéral de l\'anatomie féminine. La fille rip responsable sa mère de ne pas lui avoir donné de pénis. Blessée narcissiquement, elle se tourne vers le père pour recevoir un pénis ou en recevoir un substitut : l\'enfant.

Slide 11

On le voit, le idea de complexe d\'œdipe implique plusieurs choses : 1 ) Le petit garçon serait hétérosexuel à la naissance ou, après des remaniements de la théorie standard Freud, la mère susciterait naturellement le désir sexuel de l\'enfant. 2) Les désirs incestueux émaneraient des enfants : l\'interdit de l\'inceste s\'adresserait à eux pour protéger les guardians surtout la mère. 3) La development oedipienne de l\'hétérosexualité est basé sur un refus d\' être comme une fille : le garçon se tourne vers toutes les femmes sauf sa mère pour éviter d\'être castré, la fille se tourne vers les hommes pour réparer sa blessure narcissique .

Slide 12

Le complexe d\'œdipe et « la » différence des genders sont les tomahawks centraux de la origination psychanalytique de la famille. Ces ideas ont essaimé dans la observation collective aussi bien que parmi les professionnel-les. Pour illustrer mon propos, je citerai un record publié en 2004 standard l\'Education Nationale , republié en 2008. C\'est un control d\'intervention pour les formateurs-trices chargé-e-s de mener des séances d\'éducation à la sexualité auprès des élèves de collèges et lycées.

Slide 13

Définition (2) « C\'est à [la] cette période dite phallique [… ] que va se manifester la curiosité sexuelle childish. L\'enfant prend inner voice de la différence anatomique des genders, c\'est-à-critical de la présence ou de l\'absence du pénis. Dès lors va s\'organiser un déni de cette différence et ceci tant chez le garçon que chez la fille. L\' angoisse de maiming s\'origine dans la constatation de la différence des genders et les éventuels interdits parentaux quant à la masturbation. Le garçon va nier la emasculation standard la négation du sexe féminin ou standard le maintien de la croyance en une mère pourvue d\'un pénis. La fille va manifester sa curiosité du pénis , soit en imaginant une « poussée » du clitoris, soit standard le biais d\'attitudes dites « d\'ambition phallique» (comportements brutaux, recherche des perils, charm de garçon manqué). » Robert Dubanchet, psychologue, chargé d\'enseignement en sexologie médicale à l\'université, in « L\'éducation à la sexualité au collège et au lycée, Guide du formateur », l\'Education nationale, 2004, réédité en 2008

Slide 14

On le voit, les simples différences anatomiques sont sensées déterminer : 1 ) une angoisse chez le garçon d\'être comme une fille. 2 ) une envie chez la fille d\'être un garçon. 3) une osmosis du sexe féminin à une mutilation. Cette origination des conséquences psychiques de l\'anatomie est radicalement hiérarchique. Il n\'existe pas d\'intermédiaire entre la discernment de l\'anatomie et l\'interprétation standard l\'idée de « castration », il semble qu\'elle découle naturellement de la recognition, et non de pratiques sociales.

Slide 15

Des destins bien différents en fonction du sexe, parmi les guardians et les enfants : « On ne saurait insister sur le fait que les destins sexuels du garçon et de la fille diffèrent considérablement. Auto si l\'un comme l\'autre s\'attachent à l\'objet primordial maternel féminin , le garçon pourra retrouver au terme de child développement psychosexuel, standard un déplacement interesting, un objet de même sexe que l\'objet primordial tandis que la fille emanation à trouver un objet d\'un sexe différent de celui de la mère . » p.16/1 « Le désir [d\'avoir un enfant] est in addition to particulièrement actif chez la jeune fille pour deux raisons. [… ] [L\'une des raisons] est liée au entry œdipien de celle-ci. L\'enfant , en ces temps infantiles, est vécu standard elle comme une promesse de réparation, comme un substitut à l\'absence de pénis dans ce vécu puerile qui restrict phallique et châtré. Ainsi, l\'adolescente sera-t-elle, in addition to que le garçon, préoccupée de contraception, de sécurité et in addition to tentée standard leurs ratages auto in addition to impliquée dans le désir de faire et d\'avoir un enfant. » p.19/2

Slide 16

Le désir de maternité serait déterminé standard le feeling d\'infériorité des femmes. Les mères, enfin « comblées », seraient naturellement portée à la « fusion maternelle » pour garder leur privilège « phallique ». Beaucoup de psychologues l\'invoquent pour expliquer les décrochages scolaires ou l\'excellence, l\'énurésie ou la propreté précoce, le retrait autistique ou l\'hyperactivité, la docilité ou le refus d\'autorité. Les mères sont d\'autant mieux « absorbées » dans la connection à l\'enfant qu\'elles ont naturellement un statut d\'objet : « L\'objet unique du désir du nourrisson est cons

Recommended
View more...