PSYCHOSES CHRONIQUES .


17 views
Uploaded on:
Category: Home / Real Estate
Description
PSYCHOSES CHRONIQUES. LA SCHIZOPHRENIE MAI 2007 Dr N.ALLOU. Le terme de schizophrénie, introduit par Bleuler en 1911, désigne un ensemble probablement hétérogène, d’affections aboutissant à une désorganisation profonde de la personnalité
Transcripts
Slide 1

PSYCHOSES CHRONIQUES LA SCHIZOPHRENIE MAI 2007 Dr N.ALLOU

Slide 2

Le terme de schizophrénie, introduit standard Bleuler en 1911, désigne un outfit probablement hétérogène, d\'affections aboutissant à une désorganisation profonde de la personnalité La schizophrénie est une maladie propre à l\'homme, qui affecte les fonctions superieures du cerveau et qui est caractérisée standard la présence d\'une separation mentale et d\'affects émoussés ou inappropriés, d\'hallucinations et de délire.

Slide 3

La prévalence du inconvenience est d\'environ 1% dans tous les pays Maladie affectant essentiellement l\'adolescent et l\'adulte jeune ( rate maximale entre 15 et 35 ans) L\'étiologie demeure mal connue même si la majorité des auteurs s\'accorde actuellement à penser qu\'il existe une composante génétique bien établie A noter le rôle précipitant de la consommation de toxiques (cannabis surtout) n\'est quasiment in addition to discuté

Slide 4

CLINIQUE DE LA SCHIZOPHRENIE La sémiologie schizophrénique comporte: - SYDROME DISSOCIATIF Sa présence signe le diagnostique, il a donné child nom à la schizophrénie (skhizein:couper ;phren: cerveau, pensée ) Il s\'agit d\'un dysfonctionnement qui donne au comportement du sujet une tonalité étrange, strange et discordante.( conflict: expression comportementale de la separation idéo-full of feeling) Ce disorder confère à la pensée, aux émotions, ou au comportement du sujet une dysharmonie voire une incohérence.

Slide 5

1-Sphère intellectuelle: On constate une lessening très précoce des exhibitions scolaires et/ou professionnelles an inconveniences du cours de la pensée - un disorder pathognomonique: les blasts (bréve suspension du discours, non motivée, dont le sujet est conscient ( à la différence des nonappearances) , parfois, le discours ralentit simplement et le volume sonore se réduit progressivement, il s agit alors d\'un blurring - relâchement des affiliations d\'idées ( les propos ne sont pas organisés de façon logique et cohérente ), le discours est peu compréhensible, sans idée directrice, les propos sont elliptiques, la pensée est dite diffluente

Slide 6

b-inconveniences du cours de la pensée: - appauvrissement des idées - altération du système logique ( propos hermétiques, parfois incompréhensible, illogique ) c-inconveniences du langage - maniérisme (vocabulaire précieux, décalé, concret ) - néologisme ( creation de quips) Lorsque ces inconveniences sont importants, le langage peut perdre sa valeur de correspondence, il s\'agit alors d\'une schizophasie Il peut également éxister des stages de mutisme

Slide 7

2-Sphère full of feeling an irresoluteness ( coexistance simultanée de estimations contraires ) b-émoussement affectif , très fréquent, même en dehors des stages aigues.( froideur du contact, indifférence, insensibilité aux réactions d\'autrui) c-perte de l\'élan fundamental : désintérêt , inertie, perte de la inspiration d-parfois négativisme ( refus du contact )

Slide 8

3-Sphère motrice a-comportement harsh - maniérisme gestuel ( préciosité, states of mind empruntées ) - sourires immotivés - négativisme ou comportement d\'opposition - décharges motrices imprévisible ou impulsions paradoxales ( gestes violents, cris… ) - stériotypies motrices ou gestuelles; on peut également onlooker des gestes ( ou mimiques ) parasites ou en écho (mimant l\'interlocuteur )

Slide 9

- inconveniences du tonus Catalepsie ( flexibilité cireuse avec maintien des dispositions ) - catatonie , il s agit d\'une réduction globale de l\'activité avec mutisme et immobilité, SYNDROME DELIRANT Il est fréquent mais pas toujours manifeste. Le sujet peut être réticent à exprimer child délire - mécanismes Les mécanismes hallucinatoires psycho-sensoriels sont souvent au head arrange du scene clinique

Slide 10

- mind flights auditives verbales surtout - pipedreams intra-psychiques ( sensation de pensée étrangère introduite dans l\'esprit ) - visualizations affectives, cénesthésiques - fantasies visuelles sont in addition to rares Le disorders d\'automatisme mental est particulièrement fréquent, il associe: - vol et devinement de la pensée - commentaires de la pensée, des actes - échos de la pensée - pensées ou actes imposés (parfois à l\'origine d\'actes dangereux )

Slide 11

en somme le mécanisme est polymorphe thèmes Les thèmes délirants sont très polymorphes (persécutifs , personas, erotomaniaques, hypocondriaques , mégalomaniaques, d\'influences, de référence. Des thèmes de change corporelle ( dysmorphophobie ) Les thèmes sont vécus dans une angoisse exceptional, peu available à la réassurance, et le sujet à parfois l\'impression d\'être dévitalisé ou morcelé

Slide 12

- association du délire L\'absence d\'organisation du délire ( délire non structuré, ou non systématisé ) est caractéristique de la schizophrénie 3-LE REPLI - un retrait social actif (isolement social, apragmatisme conduisant parfois à l\'incurie (le sujet ne se lave in addition, ne mange in addition to… ) - le sujet est lointain, inaccessible, child respect est ailleurs - une pensée secréte, illogique, non subordonnée au principe de réalité, il s\'agit d\'une pensée magique, peu transferable.

Slide 13

4-DES TROUBLES DE L\'HUMEUR LES FORMES CLINIQUES: prochainement…

Recommended
View more...